Ruches Saemes

Comme l’an passé, la récolte de miel du rucher installé sur la terrasse du parking Saemes Firmin Gémier (18e) a eu lieu début juillet. Cette période de récolte avancée s’explique par un début de printemps 2019 chaud et ensoleillé, qui a permis aux colonies de se développer.

Dépendantes de la météo pour aller butiner, les abeilles n’ont pas pu travailler tout le temps escompté lors de la seconde moitié d’un printemps plus capricieux. Elles ont généralement vu leur temps de butinage compris entre 3 et 4 heures au lieu de 12h par jour. Dans le cas d’une météo pluvieuse et de températures fraîches, le plus important pour un apiculteur n’est pas la récolte mais la santé du rucher.

A la mi-juin, la météo fut plus clémente les tilleuls ont fleuri, donc les abeilles ont pu butiner toute la journée, ainsi deux ruches sur trois ont emmagasiné assez de miel pour procéder à la récolte. Une partie de la colonie de la troisième ruche a décidé d’essaimer (les abeilles choisissent de quitter leur ruche pour aller s’établir ailleurs) laissant l'autre partie de la colonie remplacer la reine. La canicule est supportable pour les abeilles car la température d'une ruche est maintenue à 37 °C. Le seul danger pour les abeilles, c'est la sécheresse. Celle-ci fait tomber la production de nectar des plantes, et nos abeilles ont plus de difficultés à butiner. Une seconde récolte pourrait avoir lieu fin août, tout dépendra du travail des abeilles durant l’été.

Partager cet article