Miel Saemes 2021

La saison fut difficile pour les abeilles qui ont souffert du gel et d'une météo peu clémente. On craint d’ailleurs une «année noire» pour le miel français, avec une récolte qui devrait être particulièrement faible cette année, de l'ordre de 30 à 40% de celle de 2020. Mais, le rucher Saemes, situé sur le toit-terrasse du parking Firmin Gémier (18ème), s’en sort bien cette année encore, grâce au travail de notre apiculteur.

Revenues à Pâques sur leur site fétiche, les trois ruches (Bella, Déborah, Isabeille) ont dû faire face aux gelées printanières ainsi qu’aux pluies fournies jusqu’à fin juillet. Cela a ralenti considérablement leur essor, sauf pour la ruche « Isabeille ». Dès que le temps le permettait, nos avettes se mettaient à la tâche en allant butiner les fleurs du tilleul, l’espèce d’arbre majoritaire autour du parking. Isabeille est la plus productrice de miel cette année, Déborah significativement moins, mais assez pour procéder à la récolte, tandis que Bella a rencontré des difficultés pour produire du miel récoltable. Nous avons pu atteindre notre objectif de 30kg de miel mis en pot. La cuvée 2021, de couleur jaune clair et relativement liquide, présente un gout excellent, dominé par le tilleul.

A ce jour, nos trois ruches préparent déjà la prochaine saison et travaillent pour passer au mieux le prochain hiver. En ce début de mois de septembre, nous leur avons apporté les soins nécessaires (petit nourrissement et traitement contre le varroa, un acarien parasite de l’abeille adulte et du couvain). Moins présents que l’année 2020 mais toujours là, nous restons vigilants sur la présence de frelons asiatiques.

Partager cet article