Ruches Saemes 2021

Nos ruches ont passé l’automne et l’hiver dans le Vexin afin d’éviter au maximum le harcèlement des frelons asiatiques. En effet, plus il y a de ruchers présents, moins les frelons asiatiques sont agressifs.

Elles ont donc pu se réapprovisionner pour affronter l’hiver, mais sont restées sous surveillance de façon périodique. De légers nourrissements ont permis aux trois ruchers, Isabeille, Bella et Déborah de rester en vie.

Pendant l’hiver, l’objectif est de maintenir une température constante qui peut varier d’une dizaine de degrés s’il n’y pas de couvain (ce qui est théoriquement le cas pendant cette période), à plus de trente degrés. La survie de la colonie dépend du nombre d’abeilles et des quantités de réserves.

Nous sommes dans la période la plus critique de l’année. Dans cette transition d’hiver au printemps, la reine recommence à pondre de façon exponentielle. La consommation des réserves est donc de plus en plus importante, les abeilles sont dans la nécessité de produire le plus possible. Les sorties se multiplient dès que la météo le permet. Objectif : recherche de nourriture et nettoyage. Il faut aussi faire attention à ce que la colonie soit le moins possible attaquée par le varroa (acarien parasite). Cela pourrait avoir des conséquences tragiques.
Les jours vont continuer à se réchauffer et se rallonger. Nous avons hâte que nos ruches retrouvent leur domicile sur le toit de notre parking Firmin Gémier, probablement fin mars début avril. 

Partager cet article