Ruches-toit-parking-Firmin-Gémier

C’est la fin de l’été et les abeilles de notre rucher se préparent à entrer dans la période hivernale.

Les mâles ont quasiment disparu. Ne servant qu’à la reproduction, à quoi bon les garder dans la ruche ? une bouche de moins à nourrir est toujours bonne à prendre. Exit la gente masculine qui est gentiment (enfin pas trop) expulsée de la ruche. 

Il ne reste donc que les reines et les ouvrières. La ponte reprend légèrement, les abeilles d’hiver commencent à voir le jour. Mieux nourries elles sont un peu plus grosses. Elles volent moins et vivront plus longtemps.

C'est une période cruciale, durant laquelle il faut préparer l’hiver qui arrive. Les provisions doivent rentrer. Vive le lierre et sa longue floraison !

Les ruches de Firmin Gemier ont été très touchées par les intempéries cette année, comme la majorité des ruchers en France (estimation de production -60 à -80% et +40% de taux de mortalité).

Afin d’aider nos abeilles, les entrées des ruches ont été rendues plus étroites et un premier nourrissement a eu lieu début septembre. Elles vont migrer début octobre dans un pré du Vexin où elles passeront l’hiver pour revenir en forme au printemps. 

 

Partager cet article