Premier des théâtres construits en banlieue, le « Montmartre » est l’un des derniers qui aient survécu à la démolition de la chaîne d’établissements suburbains, qui ceinturait Paris au XIXème siècle.       

La grande aventure de cette modeste salle de quartier ne commence véritablement qu’en 1922 lorsque la direction artistique est confiée à Charles Dullin. Dullin, qui n’entend en rien céder aux tentations commerciales, précise que son théâtre sera celui de la poésie et de la réflexion.

Toutes les formes d’art dramatique ont eu droit de cité à l’Atelier : vaudeville, mime, œuvres de grands auteurs. Nombreuses sont les créations de l’Atelier qui figurent maintenant au patrimoine théâtral de toujours : car celui de demain s’invente dès aujourd’hui, à chaque heure et chaque soir, si nous avons des yeux pour voir en lui un instrument de culture aussi vieux que… la culture elle-même.

 Le Théâtre de l’Atelier, au rythme de ses directions successives, s’attache avec passion à demeurer fidèle à l’esprit de Charles Dullin, et à satisfaire l'exigence d'une programmation de qualité.

En savoir plus

Crédits photo : Emmanuel Robert-Lespalieu